CCPL : Territoire d’industrie

Depuis les années 70, Lannemezan est le berceau d’une activité industrielle fondée sur les usines de chimie : l’unité de production Arkema qui existe depuis 1917, produit principalement depuis les années 60 de l’hydrate d’hydrazine (substance utilisée dans le traitement de l’eau et les fabrications pharmaceutiques ou agroalimentaires) destiné à un large marché.

Le pôle industriel de Lannemezan a connu la crise au milieu des années 2000, notamment marqué par la restructuration puis la fermeture définitive en 2008 de l’usine d’aluminium Alcan (ex-usine Péchiney, implantée depuis 1939).

Une grande mobilisation politique a dès lors favorisé l’implantation de nouvelles entreprises. En 2008, Lannemezan accueille une autre grosse usine de production : l’entreprise Knauf Insulation (production de laine de verre, matériau de construction), ce qui a permis la création de quelques 180 nouveaux emplois sur le site.

S’est constitué un tissu industriel avec des entreprises disposant de perspectives de développement dans des métiers porteurs tels que l’environnement, les transports par câbles, la fabrication de matériaux de base pour les circuits imprimés ou l’ébénisterie de luxe. Parmi les entreprises qui comptent, il est possible de citer :

  • EGIR ( chaudronnerie industrielle ),
  • l’entreprise F Tech (assemblage de pièces et tuyauterie, sous-traitance Airbus, Dassault, stelia, daer…),
  • Mecamont Hydro (maintenance de remontées mécaniques puis développement d’activités parallèles dans les domaines des installations hydroélectriques, de l’industrie et des installations de transport par câble urbain) et TEC cables (travail sur câbles d’aciers haute performance),
  • Diam (conception, production, installation de mobilier pour l’agencement de boutiques de luxe et autres),
  • PSI (valorisation de déchets industriels).

En 2018, l’ensemble des activités industrielles de Lannemezan représente environ 800 emplois. Le pôle d’emploi de Lannemezan affiche en matière de création d’emploi salarié dans l’industrie depuis 2008 un bilan encourageant.

Fort de ce dynamisme et de cet écosystème industriel, la CCPL a été intégrée à l’appel à projet friches industrielles et sur l’appel à projet national territoire d’industrie doté de 1.4 milliard d’euros. L’objectif de ces dispositifs est de soutenir le développement industriel pour créer de l’emploi sur le territoire.

Consultez le dossier de presse Territoire Industrie :

Cliquez-ici