• Un projet de territoire c’est quoi ?

Le projet de territoire permet d’organiser un programme d’actions locales en fonction des besoins des habitant·es, des ressources du territoire et des enjeux auxquels il est confronté.

L’objectif d’un projet de territoire est de définir des orientations à moyen terme (10/15 ans), de hiérarchiser les interventions de la Communauté de Communes, de définir des priorités, de faire des choix et de déterminer les moyens financiers et humains cohérents avec les choix effectués.

C’est un projet global de développement, c’est-à-dire qu’il se doit d’aborder tous les domaines qui font la vie d’un territoire : l’économie, les services à la population, l’agriculture, le tourisme, l’environnement, l’habitat, la culture, les loisirs…

Le projet de territoire est l’aboutissement d’un travail et d’une réflexion collective, afin d’orienter les politiques futures de la Communauté de communes du Plateau de Lannemezan.

 

  • Les prémices du projet de territoire de la CCPL

Par la diversité de ses territoires, notre communauté forme un ensemble singulier : ville centre, bourgs centres et villages, pôle industriel majeur, commerces de proximité et zones commerciales, plaines agricoles, coteaux boisés, zones de plateau, reliefs et collines, zone de montagne…. Si cette diversité engendre des besoins variés ainsi que de grandes attentes des habitants de la communauté de communes, elle est aussi source de nombreux atouts à valoriser.

Suite à la fusion de la communauté de communes en 2017, il a été décidé de bâtir un projet de territoire autour des 57 communes membres, pour nourrir le projet communautaire à construire sur les prochaines années.

Un travail de fond est engagé par les élus via les 4 commissions thématiques de la CCPL (commission développement et attractivité, commission environnement et transition verte, commission action sociale et commission cohésion et solidarité territoriale) sur de nombreux sujets.

Un premier diagnostic a été élaboré pour identifier objectivement les forces et les faiblesses de ce territoire, un second travail est venu compléter ce document en début d’année 2021 afin de rappeler les interventions de la CCPL sur les différentes thématiques depuis la fusion en 2017 et de dégager les problématiques que notre territoire peut connaître.

 

  • La parole donnée aux acteurs du territoire

 

En parallèle du second diagnostic, une enquête publique à destination des habitants de la CCPL a été lancée. En effet, du 22 mars 2021 au 18 avril un questionnaire en version numérique (sur le site de la CCPL et sur le site des communes) ou en version papier (disponible dans les communes) a été proposé aux acteurs du territoire. Ce questionnaire a eu pour but de donner la parole aux habitants, de connaître leurs avis sur le territoire, les missions de l’intercommunalité et les actions à développer en priorité.  Au total 522 participants ont répondu à l’enquête. A titre indicatif, les habitants ont relevé comme principaux atouts : le cadre de vie, la situation géographique du territoire, et le fait qu’il s’agisse d’un territoire de nature. Ils ont, en parallèle, soulevé comme faiblesses le manque d’offre d’équipements et de services, le manque de transports et de mobilité ou bien encore le manque de communication.

 

 

 

 

84% conseillent de venir s’installer sur le territoire de la CCPL !

Un chiffre qui présume que les habitants sont dans l’ensemble satisfaits de leur territoire. Ils ont tout de même évoqué quelques priorités sur lesquelles intervenir telles que : Développer une politique pour la jeunesse, encourager la production d’énergies renouvelables ou encore développer des activités économiques et de l’emploi.

Une enquête a également été distribuée aux partenaires économiques, sociaux, environnementaux de la CCPL. Il semblait important d’avoir un maximum de retours sur les possibles évolutions du territoire et sur les priorités à développer d’après nos partenaires qui ont une connaissance accrue dans leur domaine respectif au sein de notre intercommunalité.

 

Pour en savoir plus sur les retours de l’enquête publique :

 Consultez les résultats de l’enquête à la population

 

  • Des ateliers pour faire émerger le projet de territoire :

A travers différents ateliers organisés, les élus de la CCPL se sont appropriés les besoins et attentes des habitants du territoire afin de pouvoir travailler ensemble sur les orientations à prendre et les actions à développer pour l’avenir du territoire. En effet, 3 phases d’ateliers seront réalisées de mai à octobre 2021.

Après une présentation du diagnostic et des résultats de l’enquête à la population le mercredi 12 mai, les élus communautaires et les maires des communes de la CCPL se sont réunis le mercredi 26 mai à La Barthe-de-Neste pour un premier atelier. Le but était d’échanger sur les orientations et les priorités pour la construction du projet de territoire. La soirée s’est organisée en trois temps, les trente-sept élus présents ont tout d’abord travaillé en groupes sur trois grandes thématiques : le développement économique, l’environnement et les services à la population. A la fin de cette première animation, un temps de synthèse a eu lieu pour énoncer des grandes orientations par ordre de priorité. Pour clôturer la soirée, chaque groupe a présenté aux autres son travail et ses idées. Durant ce temps de concertation, des réflexions ont été engagées, des problématiques récurrentes ont été soulevées comme la santé, la mobilité ou encore la pédagogie environnementale, mais aussi sur les moyens d’assurer un service à la population vieillissante du territoire ou a contrario de développer les services et les loisirs à destination des jeunes.

 

(photo : atelier du 28 juin)

 

 

Le lundi 28 juin, à la salle des fêtes de La Barthe-de-Neste, un deuxième atelier s’est déroulé. Le but de cet atelier était de faire une synthèse sur le premier atelier, de catégoriser les besoins à partir de l’atelier précédent ainsi que de définir les axes stratégiques pour le projet de territoire.

 

 

 

 

Un troisième temps d’atelier est prévu, celui-ci se déroulera en 3 temps, il a pour but de définir plus en détail le plan d’action à partir des différentes orientations déjà proposées par les élus. Au total 3 axes forts se dessinent : une volonté d’organiser et de développer le territoire dans le respect de l’identité rurale, une volonté d’aménager durablement notre territoire de manière équilibrée et solidaire, et une volonté de faire communauté pour préserver la qualité de vie. Le lundi 27 septembre, le lundi 11 octobre et le jeudi 14 octobre les élus se mobiliseront pour définir le plan d’action de chacun de ces grands axes.

 

Un diagnostic social pour renforcer les connaissances sur le territoire :

Un diagnostic social du territoire a été réalisé au premier semestre 2021, tous les allocataires ont été destinataires d’une enquête afin de les associer le plus étroitement possible à la construction d’une politique en direction des familles. Des concertations spécifiques ont été lancées à destination des chefs d’entreprises, des commerçants ou des acteurs du monde associatif et de la société civile.

Quelques images du diagnostic social du territoire